Le Baba au rhum de Cyril Lignac qui rend gaga

Bien que Baba signifie « vieille femme » en polonais (car le baba nous vient d’Europe de l’Est, quelques explications sur l’histoire du baba ici), il faut dire que Cyril Lignac lui a apporté un beau coup de jeune, voire un vrai coup de fouet (ah ah ah). J’avais déjà publié une première recette de baba au rhum il y a quelques années, mais j’ai bien peur que celle-ci vienne lui faire sérieusement de l’ombre…

Quand je parle de baba au rhum autour de moi, force est de constater qu’à chaque fois, cet illustre gâteau déchaîne les passions. Il me semble un peu à part, peut-être réveille-t-il ces souvenirs d’enfance où, exceptionnellement, on avait le droit à une petite dose d’alcool… 😉

Présentation du baba au rhum de Cyril Lignac finalisé avec sa chantilly

Temps de préparation : 3h (avec les temps de pousse + cuisson) – Le plus simple est de le préparer le matin pour le soir, voire la veille, il se conserve très bien au frigo

Difficulté : **

Ingrédients pour un gros baba au rhum (6 parts)

Ingrédients du baba au rhum de Cyril Lignac

  • 180 gr de farine T45
  • 20 gr de sucre semoule
  • 4 gr de sel fin
  • 10 gr de levure boulangère fraîche
  • 8 gr de lait
  • 120 gr d’œufs (2 gros ou 3 petits)
  • 60 gr de beurre pommade

Ingrédients pour le sirop

  • 230 g de sucre semoule 
  • 520 g d’eau 
  • Zestes d’un citron bio 
  • Zestes d’une orange bio 
  • 1 gousse de vanille
  • 120 gr de rhum (une portion de 80 gr + une de 40 gr)

Ingrédients pour le nappage abricot

  • 250 g de purée d’abricots 
  • 60 g de sucre semoule 
  • 3 feuilles de gélatine 

Ingrédients pour la chantilly

  • 30 cl de crème fraîche liquide
  • 1/2 gousse de vanille
  • 20 gr de sucre glace

Préparation du baba au rhum de Cyril Lignac

1. Le sirop aux agrumes et rhum

Dans une casserole, faites chauffer l’eau, le sucre, la gousse de vanille grattée et ses grains, enfin les zestes des agrumes et 80 gr de rhum pendant 30 minutes à feu doux. Passez au chinois et réservez.

Cuisson du sirop avec les agrumes et la gousse de vanille

2. Le baba

Délayer la levure dans le lait. Mettre dans le bol de votre robot la farine, le sel, le sucre, et la levure delayée. Pétrir au crochet à la vitesse 1, puis ajouter les œufs au fur et à mesure. La pâte doit se décoller des bords. Ajoutez ensuite le beurre pommade en trois fois en veillant à ce que chaque morceau ait été bien incorporé pour ajouter le suivant. Vous devez obtenir une pâte homogène, élastique et molle.

Pâte du baba au rhum de Cyril Lignac après pétrissage avec le crochet du robot

Recouvrez d’un linge humide et laisser pousser dans un endroit chaud pendant 1h, 1h30.

Aspect de la pâte du baba au rhum de Cyril Lignac après la première pousse

Passé cette période, transvasez votre pâte dans votre moule à baba beurré au préalable et laissez pousser de nouveau pendant 1h.

Enfournage du baba au rhum de Cyril Lignac après seconde pousse

💡 Astuce : vous n’avez pas de plat à savarin ? Utilisez comme moi un verre à verrine / liqueur que vous positionnerez au centre de votre moule à charlotte, ça fonctionne parfaitement.

Enfournez enfin à 180° pendant 20 minutes. Une fois cuit, laissez le baba démoulé refroidir sur une grille.

Baba au rhum - Vue recto et verso - verrine pour transformer votre plat moule en moule à savarin

3. Préparation de la chantilly

Mettez votre crème fraîche au congélateur 15 minutes et idéalement votre saladier ou bol de robot avant de préparer votre chantilly. Fouettez-la ensuite et une fois qu’elle est bien montée, ajoutez les grains de vanille et le sucre glace tamisé.

3. Nappage abricot

Faites ramollir des feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Faire chauffer la purée d’abricot avec le sucre dans une casserole, puis ajoutez les feuilles de gélatine ramollies et essorées. Laissez reposer jusqu’au moment du nappage où vous utiliserez à une température de 45°C.

3. Montage final

Plongez le baba dans le sirop puis posez-le sur une grille.

Arrosez-le bien, puis nappez-le au pinceau avec le nappage abricot.

Nappage abricot baba au rhum Cyril Lignac

Ajoutez enfin votre chantilly dans le centre à l’aide d’une douille.

Au moment de la dégustation, le coq en pâte vous propose de rajouter un peu de rhum et de sirop, et pourquoi pas un petit supplément de chantilly !

Part de baba au rhum de Cyril Lignac présentée dans une assiette

En bon appétit bien sûr ! 🐓🍴

23 réponses

  1. DUTOIT dit :

    Tout simplement délicieux. J’ai testé et je renouvelle ce samedi.

  2. Carole dit :

    Bonjour,
    Je souhaite savoir si l’on peut conserver le baba au rhum au frigo une fois fini pour le déguster le soir même ?

    Merci pour votre réponse

  3. Elisabeth Maury dit :

    Cuire chaleur tournante ou traditionnel ?merci

  4. Berlemont dit :

    Tout simplement un délice ! Et moi qui n’apprécié pas le Baba au Rhum ! Nous , nous sommes arrêtés devant sa pâtisserie, car je sais qu’il en a quatre sur Paris et là j’ai su à quoi m’en tenir quand j’ai vu ces gâteaux ! J’ai demandé deux Baba au rhum à la vendeuse sans hésité. J’étais impatiente bien évidemment d’y goûter et là j’ai qu’une hâte d’aller avec plaisir de me faire plaisir.Merci ciryl

  5. Cosette dit :

    Bonjour, je me lance dans cette préparation qui fait tellement envie Quelques questions : si je réalise le savarin la veille au soir pour le lendemain midi, est-ce que je l’imbibe le soir ou plutôt le lendemain ? Quand vous plongez le baba dans le sirop pour l’égoutter ensuite : combien de temps ? ou comment s’assurer que l’imbibage est suffisant ? Je sais qu’il y a plusieurs méthodes… et une règle : sirop chaud/biscuit froid ou biscuit chaud/sirop froid.
    Chantilly : là encore beaucoup de méthodes… au robot, fouettez-vous lentement en augmentant progressivement la vitesse ou directement à vitesse rapide ? Elle monte bien, mais j’ai du mal à la serrer et je crains toujours qu’elle ne tourne.

    • Bonjour Cosette, merci pour votre message ! J’ai toujours versé le sirop le jour même, il était toujours délicieux le lendemain et bien humide (conservé sous cloche au frigo). En effet vous avez raison pour le sirop, je vais le préciser dans la recette. Eric Fréchon par exemple verse le sirop tiède sur le baba refroidi. Pour ma part je l’ai versé chaud sur baba refroidi. Pour ce qui est du temps, vous verrez que le sirop est rapidement absorbé par le baba. Enfin pour la chantilly c’est vitesse rapide tout de suite, avec de la crème liquide bien froide (et bol de robot froid aussi si vous le pouvez). J’attends votre retour sur votre tentative ! 🙂 Bonne journée

  6. Cosette dit :

    Bonjour Commeuncoqenpate, Baba réussi et délicieux ! J’ai de jolies images pour vous, comment vous les envoyer ? La prochaine fois, je n’hésiterai pas à l’imbiber plus… Il n’était pas sec du tout, mais le centre moins imbibé… J’avais gardé du sirop, donc chacun a pu ajouter selon ses goûts. Ce qui était parfait !

  7. Abi dit :

    Bonjour,on peut remplacer le rhum, et avec quoi s’il vous plaît.
    Merci .

    • Bonjour Abi vous pouvez réaliser le sirop sans le rhum si vous préférez une version sans alcool, par contre si vous souhaitez utiliser un autre alcool, je ne saurais quoi vous conseiller.

  8. Anais CHARLOT dit :

    Je ne comprend pas à quel moment ajouter les 40g restant de rhum. Pouvez vous me le préciser svp merci

    • Bonjour Anaïs vous pouvez mettre tout le rhum d’un coup ou bien en réserver une partie pour ajouter au moment de servir pour les fans de rhum, avec un peu de sirop s’il vous en reste après imbibé le baba.

  9. noemie dit :

    bonjour je n ai pas de robot patissier comment puis je faire pour la pate ? Est ce que je peux petrie à la main ou au batteur ?Merci

  10. Coco dit :

    Oui au batteur ça marche très bien, attention démouler à chaud sinon plus délicat, là je suus au stade du sirop , je l’imbiberai demain et ferai aussi la chantilly demain matin étant invitée pour le midi. J’espère tout bien réussir.

Laisser un commentaire