fbpx

Osso Buco à la milanaise

L’osso buco figure parmi le top 10 de mes plats en sauce préférés. Par rapport à la recette de « La cuillère d’Argent » (la Bible de la cuisine italienne), je rajoute du bouillon de volaille ainsi que de la pulpe de tomates pour obtenir plus de sauce.

Aussi, je rajoute un peu de zeste d’orange directement dans la sauce au lieu de proposer du zeste de citron pour la gremolata. Bref, ce n’est peut-être pas très orthodoxe, mais c’est super bon, et d’autant plus avec une cuisson au four en cocotte plutôt que sur le feu, et préparé la veille pour une viande super tendre et fondante 🙂

Ingrédients (pour 6)

  • 6 tranches de jarret de veau
  • 400 gr de pulpe de tomate (c’est triste à dire mais les tomates en boîte ont plus de goût que les fraîches …)
  • 3 càs de concentré de tomate
  • 2 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 50 cl de bouillon de volaille
  • 1 verre de vin blanc sec
  • Le zeste d’une orange
  • Huile d’olive
  • 1/2 oignon
  • Farine
  • Sel, poivre

Préparation

Osso buco milanaise - comme un coq en pate 2

Préchauffer votre four à 130°C.

Dans une cocotte en fonte, faire chauffer l’huile d’olive et y faire revenir l’oignon coupé en petits morceaux. Une fois translucides, fariner les tranches de jarret, les faire dorer sur chaque face, saler et poivrer. Ajouter ensuite le vin blanc, faire réduire, puis le bouillon, la pulpe de tomates, le concentré de tomates, les carottes coupées en rondelles et le céleri coupé en petits morceaux également. Porter à ébullition, nettoyer les bords de la cocotte avec un pinceau humidifié, puis fermer la cocotte et la placer au four pendant 3h à 130°C.

Laisser reposer une nuit. Le lendemain, au moment de faire réchauffer (pendant 30 min voire 1h) rajouter le zeste de l’orange.

Osso buco milanaise - comme un coq en pate 3


A servir accompagné de tagliatelles ou linguine par exemple.

Et bon appétit bien sûr !

2 réponses

  1. Caro dit :

    Fait hier, c était délicieux… Bis et à bientôt.

Laisser un commentaire